Conséquences psychiques de la perte d’un emploi

22 novembre 2023

par soadmin

Les conséquences psychiques de la perte d'un emploi

Les conséquences psychiques de la perte d'un emploi

Depuis le Covid 19, en complément de mon activité de thérapeute, je travaille en CDD au sein de structures d’insertion ou d’un organisme de formation pour adultes. Pour la 1ère fois depuis des décennies, je mesure les répercussions psychologiques. En effet, je devais transformer l’essai de mon CDD en CDI. Mais le groupe qui a racheté l’entreprise, il y a un an, en a décidé autrement pour rationnaliser les coûts. 

Dans cet article, je vous apporte un éclairage sur les conséquences psychiques de la perte d’un emploi, les différentes phases de la perte d’emploi et comment rebondir après avoir traversé ces phases difficiles. 

I. Les phases de la perte d’un emploi

La perte d’un emploi suscite de nombreuses émotions, c’est comme un deuil. Certes, je savais au fond de moi que le CDI n’était pas garanti, mais les attitudes et discours de la direction me laissaient croire que je resterai dans cette entreprise.

Pour certaines personnes, notamment lors de l’annonce d’un licenciement, cela est vécu comme un choc avec une période de déni, car la réalité est trop difficile à intégrer. Pour ma part, j’étais plutôt en colère.

1. Choc et déni :

  • Choc initial : La perte d’emploi est souvent inattendue, créant un choc initial chez l’individu. Cela peut être d’autant plus difficile à accepter si la personne n’avait pas anticipé cette possibilité. Le choc peut se manifester par une perte de repères et une désorientation face à la nouvelle réalité.
  • Déni : Le déni est une réaction naturelle face à une situation difficile. Certains individus peuvent temporairement refuser de croire qu’ils ont réellement perdu leur emploi. C’est une stratégie psychologique instinctive visant à minimiser la douleur émotionnelle.

Après le choc initial, la colère peut surgir envers l’employeur, soi-même ou même la situation en général. La frustration liée à la perte d’emploi peut être intense. J’ai ressenti cette colère, colère envers le directeur qui me fuyait, envers la direction générale du siège en Région Parisienne. 

2. Colère et frustration :

  • Colère envers l’employeur : J’ai ressenti de la colère envers cette entreprise qui évoque une décision prise par le siège. Vous ressentez peut être aussi cette colère, en particulier si vous estimez que la perte d’emploi résulte d’une injustice ou de circonstances indépendantes de leur volonté. Cette colère peut également être dirigée vers des politiques d’entreprise perçues comme inéquitables.
  • Colère envers soi-même : Vous ressentez peut-être de la colère envers vous. Vous vous blâmez pour la perte de cet emploi, même si cela n’est pas nécessairement justifié. Les pensées négatives et autocritiques peuvent prédominer pendant cette phase.
  • Frustration générale : La frustration liée à la perte d’emploi peut être intense. Elle peut découler de la perception d’une perte de contrôle sur votre vie professionnelle. L’incapacité à changer la situation immédiatement peut engendrer un sentiment d’impuissance.

La réalisation de la perte peut conduire à des sentiments de tristesse et de dépression. Vous pouvez ressentir une perte d’estime de soi et une remise en question de votre identité professionnelle.

3. Tristesse et dépression :

Aujourd’hui, je ressens de la tristesse et j’ai l’impression de vaciller. Je me questionne beaucoup sur ma fin de carrière professionnelle.

  • Sentiments de tristesse : La réalisation de la perte d’emploi peut entraîner des sentiments profonds de tristesse. Vous pouvez ressentir une perte de stabilité, de sécurité et d’identité professionnelle.
  • Dépression : Certains individus peuvent développer des symptômes dépressifs, tels que la perte d’intérêt pour des activités autrefois appréciées, des changements dans les habitudes de sommeil et une diminution de l’estime de soi.
  • Remise en question de l’identité : La perte d’emploi peut amener les individus à remettre en question leur identité professionnelle et leur valeur en tant que personne. Cela peut être particulièrement difficile pour ceux dont la carrière était une partie importante de leur identité.

Un mois après l’annonce, je suis dans l’acceptation et mène une réflexion sur la suite à donner à mon parcours professionnel.

4. Acceptation et réflexion :

  • Acceptation de la réalité : Avec le temps, vous commencez peut-être à accepter la situation telle qu’elle est. Cela ne signifie pas nécessairement une résolution complète des émotions négatives, mais plutôt une reconnaissance de la nécessité de faire face à la réalité.
  • Réflexion sur le parcours professionnel : Cette phase offre l’opportunité de réfléchir sur le parcours professionnel passé. Quels ont été les succès, les défis et les apprentissages? Cette réflexion peut aider à identifier les forces et les domaines d’amélioration. 
  • Évaluation des compétences et des objectifs : Les individus peuvent commencer à évaluer leurs compétences, à redéfinir leurs objectifs professionnels et à envisager de nouvelles possibilités. C’est le début d’une transition vers une perspective plus orientée vers l’avenir. Je vous propose une fiche sur laquelle vous pourrez noter vos compétences acquises, celles communes au métier visé et celles à acquérir. J’ai testé pour vous Kledou. Vous pouvez passer un test gratuit d’orientation et à l’issue du test des propositions d’orientation et métiers vous sont proposées.  Si vous êtes inscrità Pôle Emploi, je vous invite à consulter Emploi Store où vous trouverez une multitude d’outils à votre disposition selon votre besoin.

Je citerai Dan MillmanLe secret du changement consiste à concentrer son énergie pour créer du nouveau, et non pas pour se battre contre l’ancien”.

J’ai une capacité d’adaptation et aime relever de nouveaux défis. En tant que sophrologue, je travaille sur la confiance en moi qui a été ébranlée et me projette vers de nouvelles perspectives. Et vous, où en êtes-vous ?

En traversant ces phases, vous pouvez, vous aussi, trouver des moyens de rebondir, que ce soit en retrouvant un nouvel emploi, en se lançant dans une nouvelle carrière ou en explorant des opportunités personnelles et professionnelles enrichissantes. L’acceptation et la réflexion sont des éléments cruciaux pour envisager un avenir plus positif.

Vous pouvez prendre rendez-vous pour mobiliser vos ressources, faire un travail sur soi, regagner confiance en soi et enfin, explorer de nouvelles opportunités qui soient à la hauteur de vos compétences.

Après ces étapes, vient la phase de rebond et cela passe parfois par un déménageant ou se lancer dans une reconversion professionnelle.

II- Quelques conseils pour rebondir

La phase de rebond après la perte d’un emploi peut être délicate, mais elle offre aussi des opportunités pour la croissance personnelle et professionnelle. Voici quelques conseils pour vous aider à naviguer à travers cette période et rebondir avec succès :

1. Faire face aux émotions :

  • Exprimez vos sentiments : Il est essentiel de reconnaître et d’exprimer vos émotions. Parlez à des amis, à la famille ou à un professionnel de la santé mentale pour obtenir un soutien.
  • Évitez l’isolement : Ne restez pas seul pendant cette période. Le soutien social peut jouer un rôle crucial dans la gestion du stress et des émotions.

2. Rechercher du soutien :

  • Réseautage : Restez connecté avec votre réseau professionnel. Informez-les de votre situation et explorez les opportunités potentielles.
  • Consultez des ressources professionnelles : Les centres d’emploi, les agences de placement et les services d’orientation professionnelle peuvent fournir des conseils et des ressources pour vous aider à trouver de nouvelles opportunités.

3. Évaluer et réévaluer :

  • Bilan des compétences : Identifiez vos compétences, forces et domaines d’amélioration. Un bilan des compétences peut vous aider à déterminer comment les appliquer dans différentes situations.
  • Clarifiez vos objectifs : Profitez de cette période pour clarifier vos objectifs professionnels et personnels. Quelles sont vos priorités? Quels types de postes vous intéressent?

4. Mettre à jour ses compétences :

  • Formation continue : Investissez du temps dans le développement de compétences pertinentes pour votre domaine ou explorez de nouveaux domaines d’expertise.
  • Certifications : Obtenez des certifications qui renforcent votre profil professionnel et démontrent votre engagement envers le développement continu.

5. Explorer de nouvelles opportunités :

  • Élargissez vos horizons : Ne limitez pas votre recherche d’emploi à une seule industrie. Explorez différentes options qui pourraient correspondre à vos compétences et intérêts.
  • Projets personnels : Considérez des projets personnels ou des initiatives entrepreneuriales qui pourraient vous permettre de mettre en avant vos compétences de manière créative.

6. Établir des objectifs réalistes :

  • Étape par étape : Définissez des objectifs à court terme et à long terme. Prenez des petites étapes réalistes pour atteindre ces objectifs.
  • Restez adaptable : Soyez ouvert aux opportunités qui peuvent différer de votre plan initial. La flexibilité est une qualité précieuse lors du rebond après une perte d’emploi.

7. Maintenir un équilibre de vie :

  • Prendre soin de soi : Priorisez votre bien-être physique et mental. L’exercice régulier, le sommeil adéquat et des activités relaxantes sont essentiels.
  • Gestion du stress : Adoptez des techniques de gestion du stress, telles que la méditation, le yoga ou la pratique de hobbies, pour maintenir un équilibre émotionnel.

8. Restez positif :

  • Cultivez une mentalité positive : Considérez cette période comme une opportunité de croissance et de changement. Les obstacles peuvent être des tremplins vers de nouvelles possibilités.
  • Apprenez de l’expérience : Analysez ce que vous avez appris de votre expérience précédente. Cela peut vous aider à éviter les pièges similaires à l’avenir.

En fin de compte, la clé du succès après une perte d’emploi réside dans la résilience, l’adaptabilité et la persévérance. N’hésitez pas à demander de l’aide, à rester ouvert aux opportunités et à vous investir dans votre développement professionnel et personnel. J’ai choisi d’explorer de nouvelles opportunités et m’investir à 100% dans mon entreprise en repensant mes prestations. En route vers la créativité 😀.

Articles connexes

Les bienfaits des câlins sur la santé

Les bienfaits des câlins sur la santé

Les 4 bienfaits des câlins sur la santé Les câlins, bien plus qu'une simple démonstration d'affection, ont des effets bénéfiques notables sur la santé physique et mentale. C'est scientifiquement prouvé 😊. En effet, depuis les années 60, de nombreuses études ont...

5 remèdes naturels pour calmer la toux

5 remèdes naturels pour calmer la toux

La toux sèche peut être soulagée dès les 1ers symptômes grâce à ces 5 remèdes naturels ! 1- L’huile essentielle de cyprès Aux pouvoirs antitussifs, décongestionnants veineux et lymphatique, l’huile essentielle de cyprès s’utilise lors d'une quinte de toux, plutôt...