Une technique de communication efficace : L’écoute active

14 novembre 2022

par soadmin

Une technique de communication efficace, l'écoute active
Photo de Jopwell: https://www.pexels.com/fr

Que passe-t-il lorsque vous écoutez une personne ? Ecoutez-vous vraiment ? ou pensez-vous déjà à la réponse que vous allez apporter ?

Bien souvent, nous n’écoutons pas réellement et élaborons notre pensée pour apporter une réponse avant que l’autre ait fini de s’exprimer.

Ecouter ce n’est pas entendre, couper la parole, se focaliser sur ses propres opinions, regarder ailleurs…

Alors, vous vous demander peut-être qu’est-ce qu’écouter ?

Il y a 3 types d’écoute

L’écoute passive, c’est comme nous venons de le voir, c’est écouter distraitement, sans vraiment se concentrer sur les paroles de votre interlocuteur et interagir par le questionnement.

Elle est aussi appelée écoute bienveillante est une technique d’accompagnement développée par Carl Rogers. L’écoute active permet d’établir un lien et favoriser un climat de confiance et d’ouverture avec son interlocuteur.

L’écoute interactive est une écoute « questionnante », c’est un mode de communication favorisant un dialogue plus étroit avec son interlocuteur.

Le must de la communication, l’écoute active

L’écoute active est un outil puissant lorsque l’on fait preuve d’authenticité, de respect et d’empathie. Elle créée un climat de confiance. Dans mon cabinet de sophrologie, je remarque que souvent les difficultés proviennent d’un manque d’écoute.

Comment améliorer votre écoute ?

  • Augmentez votre champ d’écoute en faisant taire votre discours intérieur et extérieur, n’interrompez pas votre interlocuteur.

  • Prenez le temps d’écouter, sans jugement, ni interprétation

  • Accordez toute votre attention, montrer des signes d’attention comme des hochements de tête, acquiescements, utiliser des questions ouvertes…

  • Reformulez en rappelant les points principaux pour vous assurer de la compréhension du message.

L’écoute active est un outil précieux de la relation d’aide que j’utilise en sophrologie pour mieux accompagner la personne et répondre à ses besoins.

Maintenant que vous connaissez l’écoute active, je vous propose un exercice afin prendre conscience de vos freins à l’écoute .

1- Prenez une feuille de papier,

2- Listez les raisons et les causes de votre manque d’écoute lorsqu’une personne vous parle. Il n’y a pas de bonnes ou mauvaises réponses et enfin, ouvrez ce fichier.

Vous pouvez vous entrainer chaque jour en mettant votre écoute à l’épreuve à travers vos discussions, quelque soit le sujet.

En guise de conclusion, je dirais que les outils de l’écoute active sont l’art du questionnement et de la reformulation.

Articles connexes

La peur chez l’enfant

La peur chez l’enfant

La peur chez l'enfant La peur chez l'enfant est une émotion naturelle et universelle qui peut apparaître dès le plus jeune âge. Elle joue un rôle essentiel dans notre survie en nous aidant à réagir face aux dangers. Cependant, chez les enfants, cette émotion peut...

L’art de la sophrologie pour le Grand Oral

L’art de la sophrologie pour le Grand Oral

L'art de la sophrologie pour le Grand Oral Préparer le Grand Oral et rester serein-e le jour J Le grand oral est une étape cruciale pour de nombreux étudiants, et il est souvent accompagné d'une forte charge émotionnelle. Entre le stress de la performance, la peur de...